1.    Tout adhérent au G.I.F. se soumet au Code Ethique du Groupement et s’engage à afficher dans son cabinet son Certificat d’Agrément

       en cours de validité ainsi que ce Code Ethique.

 

2.    Il s’engage formellement à respecter les principes de la Fasciapulsologie.

 

3.    Il applique, à tout moment, le principe fondamental du respect de la personne humaine, en exerçant sa profession avec
       humanité, honneur et probité.

 

4.    Son objectif principal consiste à aider le patient à retrouver son autonomie tout en l’accompagnant dans son processus d’évolution.

 

5.    Il respecte le secret professionnel. Son devoir de discrétion et de confidentialité est absolu pour tous les patients.

 

6.    Il accompagne, avec la même conscience, toute personne qui s’adresse à lui, et ceci sans aucune distinction.

 

7.    A tout moment, il laisse au patient sa totale liberté de choix thérapeutique.

 

8.    Il ne pose aucun diagnostic médical.

 

9.    Il s’interdit toute promesse de guérison.

 

10.  Il demande au patient de consulter régulièrement son médecin, et s’il le juge nécessaire, dans un souci constant de l’intérêt du  patient,
       il préconise la consultation d’un spécialiste pour des examens complémentaires.

 

11.  Il respecte tous les traitements médicaux en cours, et ne s’oppose à aucune intervention chirurgicale.

 

12.  Membre de ce Groupement, il s’engage à ne nuire en aucune façon à celui-ci ou à ses membres.

 

13.  Il s’interdit toute action visant à déconsidérer la profession et tous propos susceptibles de discréditer ses confrères.

 

14.  Il est encouragé à participer activement à des groupes de pairs et à la vie du Groupement. Il s’engage notamment à participer au
       moins une fois tous les deux ans à un week-end de formation continue (remises à niveau, post-gradués, etc…) organisé par le G.I.F. ou
       par l’Institut Fasciapulsologie-Méthode Christian Carini (IFCC France).

 

15.  Il s’engage à se présenter dans toutes les communications (cartes de visite, brochures, sites internet, conférences…) qu’il pourrait
       être amené à faire sur sa pratique, telle qu’il l’a acquise auprès de l’IFCC France, sous la dénomination de « Fasciapulsologue » et à
       présenter celle-ci sous la dénomination « Fasciapulsologie ».

 

       Il s’engage ainsi à éviter, dans sa pratique et la promotion de la Fasciapulsologie, toute confusion dans l’esprit du public et des
       patients avec d’autres thérapies manuelles plus ou moins proches, telles que : ostéopathie, fasciathérapie, biokinergie,

       kinésiologie, microkinésithérapie, etc…

 

16.  Il perçoit des honoraires conformes aux usages de la profession.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now